DE  |  EN  |  FR  |  IT  |

Publications

14.09.2017 Accidents piétons en Suisse 2007 – 2016

thumbnail of 170914_Fussgängerunfälle_f

Les accidents piétons occupent une place de plus en plus importante dans la totalité des accidents. Actuellement, un accident mortel sur quatre concerne un piéton. La prévention des accidents doit insister plus fortement sur les accidents hors des passages piétons.


13.09.2017 Stationnement des deux-roues sur le trottoir

thumbnail of 170912_Zweiradparkierung_f

Les villes suisses sont subitement conquises par le système de vélos en libre-service (VLS) O-bike. L’entreprise dont le siège se situe à Singapour a répandu plus d’un millier de cycles à Zurich. Le même scénario est sur le point de se dérouler dans nombre d’autres villes. L’O-Bike symbolise le début d’une nouvelle tendance que d’autres


31.08.2017 La tolérance de I’Etat envers les scooters suscite la polémique

thumbnail of scooter_parking_GE

Mobilité piétonne s’insurge avec d’autres associations contre une publication du canton de Genève qui tolère le stationnement des deux-roues motorisés sur les trottoirs. Une pratique pourtant illicite. L’article de la Tribune de Genève. Le dépliant destiné aux usagers publié par le Canton de Genève.


04.07.2017 Cas de croisement et largeur de chaussée

thumbnail of 06_2017_Fiche info_Cas_de_croisement

La largeur de la chaussée dévolue aux véhicules détermine généralement ce qu’il «reste» comme place pour marcher au bord de la route. Dès lors, il est utile de savoir calculer quelle largeur on doit garantir pour le croisement des voitures et des camions, afin d’offrir autant d’espace que possible sur les trottoirs. Cette nouvelle fiche info illustrée indique les


07.06.2017 Pour des surfaces piétonnes au rythme du pas Position au sujet des engins motorisés : trottinettes électriques, hoverboards et monowheels

thumbnail of 170607_Spassfahrzeuge_f

Mobilité piétonne Suisse, l’association des piétons, souhaite assurer le maintien d’espaces piétonniers réellement dédiés aux personnes à pied. L’usage des surfaces piétonnes, notamment les trottoirs, par des personnes recourant à des engins motorisés récemment arrivés sur le marché, met en danger la qualité et de la sécurité des trottoirs, des rives ou des places.