DE  |  EN  |  FR  |  IT  |

Passages piétons

Les passages piétons font partie du réseau de chemins pour piétons. Ils relient les trottoirs, les chemins piétons et les zones piétonnes. Les piétons ont la priorité au passage piéton.

La moitié des accidents impliquant des piétons se passent sur la deuxième moitié de la chaussée

Etude sur les accidents sur les passages piétons

Mobilité piétonne Suisse et  le Service de la mobilité de la Ville de Zurich ont effectué une évaluation détaillée d’environ 800 accidents sur les passages piétons entre 2003 et 2010.

Elle montre qu’environ la moitié des accidents se produisent sur la deuxième moitié de la chaussée, c’est-à-dire lorsque le piéton vient d’un îlot ou, sur une route sans îlot, a déjà traversé l’un des sens de circulation. En outre, le danger sur les passages piétons est le plus élevé les jours ouvrables entre 16 et 18 heures, notamment pendant les mois d’hiver.

L’étude présente également plusieurs autres résultats.

Résumé de l’étude (2 pages)
Etude détaillée (en allemand, 44 pages)

Les résultats de l’étude ont été transposés dans « Dummies in Danger », une campagne de Mobilité piétonne Suisse et de l’Association Suisse des Moniteurs de Conduite. La campagne a commenceé parallèlement à la publication de cette étude.

www.dummies-in-danger.ch

Accidents sur les passages piétons d’après le lieu de collision

Comportement au passage piéton

L’Accident de la route n’est pas une fatalité

Il faut que la priorité dont bénéficient les usagers sur les passages piétons soit mieux respectée par les conducteurs. Les piétons ne devraient toutefois s’engager sur la chaussée que si les véhicules sont vraiment en mesure de s’arrêter. Si tous les usagers de la route font preuve de courtoisie, la sécurité routière en ressort renforcée. Les 5 conseils réciproques mise en évidence dans le cadre de la Campagne Zèbre jaune doivent y contribuer.

Ces conseils ont été élaborés par Mobilité piétonne Suisse et le Touring Club Suisse, en collaboration avec le Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) et d’autres instances spécialisées.