DE  |  EN  |  FR  |  IT  |

Analyse des points faibles et planification des mesures

Les points faibles du réseau piéton doivent être relevés de manière systématique. Diverses aides de travail existent dans ce domaine.

Canton de Berne
Le canton de Berne a édité une version courte du Manuel de planification des réseaux de chemins piétons publié par l’OFORU et Mobilité piétonne Suisse à l’intention de ses communes.
Planification du réseau de chemins pour piétons (2016)

Canton de St. Gall : Déplacement à pied dans les agglomérations
Le relevé systématique des points faibles du réseau piéton fait partie de la démarche des projets d’agglomération. Cette étape constitue la base sur laquelle élaborer des mesures concrètes, au final intégrées à un concept de mobilité global.
Analyse des points faibles (2010) (en allemand)
Formulaire de relevé des points faibles (2010) (en allemand)

Canton de Bâle campagne : Analyse des points faibles des réseaux piétons et vélo
La directive met à disposition des communes des critères uniformes pour :
• Évaluer la situation des réseaux piétons et vélos,
• Procéder à une analyse des points faibles de manière systématique,
• Élaborer une typologie uniforme des points faibles,
• Évaluer les types de mesures, leur priorité et leur délai de réalisation.
Documentation « Fuss- und Veloverkehr in der Agglomeration Basel, Wegleitung für die Gemeinden » (2010) (en allemand)

OFROU: la mobilité douce dans les projets d’agglomération
Pour obtenir un soutien financier de la Confédération dans le cadre d’un projet d’agglomération, il faut répondre aux exigences minimales en matière de réseaux pour les modes doux. Les réseaux des modes doux (piétons et vélos) doivent être considérés à la fois de manière indépendante et de manière conjointe avec les autres modes de déplacement, notamment les transports publics.
Aide de travail (2007)

Audit piéton
L’objectif des audits piétons est d’identifier les points faibles du réseau piéton et de proposer des mesures d’amélioration. Ils sont effectués par des spécialistes de la mobilité piétonne, accompagnés ou non d’usagers locaux.
Lorsque la population est impliquée dans la démarche, les audits piétons permettent de tisser des liens et d’établir un dialogue entre les autorités en charge de l’aménagement des rues et les personnes qui pratiquent ces rues à pied.
Descriptif des audits piétons (en allemand)

OFROU, Ville de Langenthal : Cadastre des points faibles de réseaux des modes doux
Conseils pour la réalisation, la concrétisation et le suivi d’un instrument d’amélioration des réseaux pour les modes doux
Rapport final (2005) (en allemand)
Matériel (2005) (en allemand)

Ville de Zürich : Annonce des manques dans les infrastructures sur la plateforme « Züri wie neu »
La population peut signaler elle-même, de manière géoréférencée et avec photo, les divers problèmes constatés sur la chaussée.
Plateforme

Agglomération de Fribourg : Concept pour la mobilité douce
Une analyse fine des réseaux piétons et vélos a été effectuée dans le cadre du projet d’agglomération de Fribourg. Les mesures retenues dans le PA de deuxième génération sont issues de cette analyse des points faibles, effectuée commune par commune.
Extrait du rapport (2010)
Rapport complet (2010)
Recueil de cartes (2010)